CIP > Outils numériques pédagogiques > Webconférence/classe virtuelle

Webconférence/classe virtuelle

"Placer un écran entre les étudiants et l’enseignant peut en effrayer certains.
Cette crainte est souvent liée à l’usage de l’outil lui-même (l’outil est-il fiable ? Est-il facilement utilisable ?) et concerne également le déroulement du cours (est-il possible d’interagir avec les étudiants ? Comment gérer l’attention des étudiants à distance ?).

Pourtant, il existe aujourd’hui, des outils spécialement dédiés à l’enseignement à distance qui permettent de répondre à (presque) tous les besoins des utilisateurs.

Ecrire sur un tableau virtuel, effectuer des présentations, gérer le temps de parole de chacun et partager des documents en temps réel… Tout a été étudié pour que l’interaction s’apparente à celle d’une classe en présentiel. Cela nécessite simplement d’être équipé d’un micro, d’une webcam et, bien entendu, d’une bonne connexion Internet.

Adobe Connect : un outil facile à prendre en main et ne demandant pas de charge de travail supplémentaire

L’interface d’Adobe Connect est très intuitive et permet d'être à l’aise et autonome rapidement. Le professeur a la possibilité de tester le logiciel avant le cours et même de bénéficier d'une formation avec l'un des ingénieurs du CIP. Pédagogiquement, il est nécessaire d’adapter un peu son cours au dispositif. Cependant, pas de surprise : le logiciel permet à l'enseignant de partager son écran et ainsi montrer tout type de document (powerpoint, fichiers word, pdf, etc.). La contrainte concerne ceux ayant l'habitude des supports papier car il faut donc tout numériser en amont.

Au cours de la séance, l'enseignant peut être désorienté par le fait d'être seul devant son ordinateur. Il est indéniable que l’interaction avec les étudiants au sein d'une classe virtuelle est différente.

Cependant, la gestion du tour de parole s’apprend rapidement. Adobe Connect offre même une fonctionnalité très utile : la possibilité d'effectuer des sondages en temps réel pour vérifier que les étudiants sont attentifs ou simplement mettre en lumière les points du cours à reprendre. Sans oublier un avantage certain pour l’enseignant qui est une économie d’énergie (pas de bruit donc pas de nécessité d’élever la voix).

Enfin, cet outil offre la possibilité d’effectuer des cours en petits groupes. En effet, réduire l’effectif des étudiants peut s’avérer contraignant lorsque cela implique plus de déplacements, surtout loin de Paris. La classe virtuelle trouve donc ici tout son sens en permettant à l’enseignant de rester chez lui.

Côté étudiants, le déroulement de cette classe doit se faire en salle informatique et il est nécessaire que chaque participant ait sa propre session. 

Dans le cadre d’une classe virtuelle où chacun a sa propre session, tous les étudiants peuvent participer de manière égale. De plus, la possibilité de poser des questions écrites offre l’avantage de donner la parole aux plus timides : ce qui n’est pas le cas lors des cours en présentiel.

Conclusion :

Tous les utilisateurs s'adaptent rapidement au dispositif, même s’ils expriment, à juste titre, que cela ne remplace pas le plaisir de voir l'enseignant en chair et en os.
La classe virtuelle est donc un bon outil si elle est utilisée de manière ponctuelle en complément d'un cours en présentiel."

Source : newsletter CIP n°21- Octobre 2013

Contacter le CIP pour toute demande d'ouverture de session !